Déménager facile

Trouvez toutes les solutions et conseils pour un déménagement facile

Comment gérer son départ en maison de retraite ?

Faute de moyens financiers ou de moyens humains, il peut être difficile pour les membres de toute famille de s’occuper de leur aîné. C’est pourquoi le départ en maison de retraite devient une bonne alternative. Là-bas, toute personne âgée pourra bénéficier de soins bien adaptés à ses pathologies et à sa situation. Mais que faire de son logement actuel ? Mise au point.

Que devient le logement actuellement occupé ?

Le départ en maison de retraite implique de s’interroger sur l’avenir de son domicile actuel. Plusieurs solutions sont envisageables si les aînés sont propriétaires du logement en question. Tout d’abord, s’ils ont besoin d’un revenu complémentaire, ils pourront le louer. Ceux-ci bénéficieront donc d’un revenu régulier afin d’assumer leurs dépenses quotidiennes. Ils pourront également donner leur bien à leurs enfants. La donation peut ainsi se faire soit via le démembrement de la propriété, soit en pleine propriété. Dans le premier cas, les seniors peuvent transmettre la nue-propriété du bien à leurs descendants, mais conservent son usufruit. Ils ont alors la possibilité de louer la maison et d’en récupérer les loyers.

Il convient de souligner que la location d’un bien immobilier implique des démarches souvent compliquées. À cela, s’ajoutent les engagements envers les locataires tels que l’obligation d’entretien et de réparation ou encore la mise aux normes du logement. La vente est une autre solution permettant d’esquiver ces contraintes. La somme ainsi recueillie permettra de faire face aux frais mensuels d’hébergement, ce qui aidera les seniors à éviter de devoir procéder à une demande d’ASH (aide sociale à l’hébergement). Il faut d’ailleurs savoir qu’en vendant sa résidence principale lors d’un départ à la retraite, toute personne âgée pourra bénéficier d’un traitement de faveur accordé par l’administration fiscale. En respectant certaines conditions, il est, en effet, possible pour elle de profiter d’une exonération d’impôts en cas de plus-value.

Quelles solutions pour vider la maison ?

Une fois les affaires des aînés à garder récupérées, leur maison peut encore contenir un tas de choses. De ce fait, que le logement actuellement occupé soit à vendre ou à louer, il est toujours nécessaire de le débarrasser de tous les objets et meubles. Pour cela, la meilleure solution est de contacter un spécialiste du vide maison. Ce dernier se charge du vidage de l’habitation. Certaines entreprises proposent d’ailleurs des services complémentaires comme la livraison ou le stockage des biens. Dans ce cas de figure, il est très important de choisir son prestataire en bien vérifiant sa rapidité et professionnalisme.

Pour se débarrasser des meubles et d’objets sans valeur, les petites annonces peuvent être une bonne alternative pour les revendre plus rapidement. Il existe de nombreux sites web permettant d’effectuer cette démarche. Cependant, il faut être vigilant, car les mauvais payeurs et les arnaqueurs peuvent être légion sur certaines de ces plateformes. Faire appel aux brocanteurs ou aux antiquaires est une autre solution simple pour vider une maison. Ceux-ci se déplacent dans le logement en question pour procéder à l’évaluation des objets de valeur. Il est en outre envisageable de s’adresser à un commissaire-priseur qui se chargera de la vente aux enchères de certaines affaires de valeur.